Chargement en cours
Restez en contact
02 37 42 03 85
Boucherie Saint-Pierre
  • 7 rue Saint-Pierre
    28100 Dreux
  • 02 37 42 03 85
BOUCHERIE SAINT-PIERRE

Artisan boucher charcutier traiteur à Dreux (28) - Livraison plateaux repas fait maison -

UNE VARIÉTÉ DE VIANDES FRAÎCHES Sélection de viandes et de volailles de qualité en Eure-et-Loir (28)
REVEILLEZ VOS PAPILLES AVEC NOTRE CHARCUTERIE Des produits frais, gourmands et traditionnels
SERVICE TRAITEUR EN EURE-ET-LOIR (28) Pour toutes vos réceptions Organisation de mariages, anniversaires, baptêmes, etc.

Boucherie Saint-Pierre

La Boucherie Saint-Pierre, artisan boucher charcutier au cœur de la ville historique de Dreux (28), propose un rayon boucherie et traiteur haut de gamme.

Entreprise familiale depuis plus de 100 ans, quatre professionnels vous proposent une variété de viandes fraîches (Bœuf du Limousin, Veau de lait, Agnelle des Charentes, Porc fermier du Perche, Cheval, Volailles Label Rouge de Challans et Volailles Label Terres d’Eure et Loir), de la charcuterie traditionnelle faite maison et des plateaux repas à emporter ou en livraison.

Pour vos réceptions (anniversaires, mariages, etc.) La Boucherie Saint-Pierre vous propose différentes prestations traiteur en région Centre-Val-de-Loire.

Pour accompagner vos repas et recettes, profitez de fromages au lait cru, une crémerie, une sélection de vins fins français et une épicerie fine.

Tout à droite Louis, juste à coté Georges. Claude est le petit garçon en culottes courtes, le 3ème en partant de la gauche.

Louis Willemot nait en 1896. A 14 ans, il commence son apprentissage en boucherie. Une carrière prometteuse qui sera interrompue par la guerre de 1914. Envoyé au détroit des Dardanelles, il en reviendra à pied, le caractère aguerri. Démobilisé en 1918, après 3 jours d’un long repos bien mérité, son père l’envoie commis boucher à Montfort l’Amaury.

Georges Willemot nait en septembre 1926 à Chavenay. Beau poupon blond aux yeux bleus, il grandit dans la boucherie et fera son apprentissage avec son père. Louis est maintenant responsable de famille, et achète la première boucherie familiale à Gargenville dans les Yvelines. La date exacte s’est perdue dans les méandres de l’histoire. Louis, belle moustache, tient avec sa femme Berthe, cette petite boutique où il ne vend que du bœuf, un peu de veau et d’agneau.

A ses vingt ans, Georges traverse la rue pour épouser Madeleine, fille d’immigrants italiens qui tiennent le café en face de la boucherie. Ils travailleront quelques années avec les parents de Georges. Ils auront deux enfants, Françoise et Claude.

Claude tout naturellement, sera apprenti-boucher, avec son père. On lui porte souvent son diner sur la place de village. Il n’entend jamais l’angélus qui lui dit de rentrer diner, tout autant passionné par la boucherie que par le ballon rond dans lequel il tape inlassablement.

Entre temps, Georges a agrandi la boucherie. Il travaille avec des commis et forme des apprentis. Un de ses derniers commis vient d’ailleurs de prendre sa retraite. L’activité change, on vend maintenant aussi de la volaille et un peu de porc. Il fabrique le boudin noir et les tripes, quelques terrines. Claude poursuit sa formation auprès de son père quand arrive mai 68, les grèves, et Danièle qui ne va plus à l’école. Ils se marient en mars 1969.

Je suis née en 1969, dans une petite maison, collée à la boucherie familiale. Je marchais à peine que mon grand-père me trainait partout. L’abattoir, la ferme pour acheter poulets et œufs, la champignonnière où il faisait si sombre. On m’a appris à compter en rendant la monnaie.

En 1974, Claude a 25 ans et deux enfants, il est temps pour lui de voler de ses propres ailes. Il reprend une petite boucherie dans le village voisin, la ferme quelques années plus tard pour faire plus grand 15 mètres plus loin dans la rue.

En 1992, lassés, Claude et Danièle cherchent de nouveaux défis, une nouvelle boutique. Ils en visitent plusieurs et tombent sous le charme de la boucherie Saint-Pierre et de la ville de Dreux. Ils y resteront 20 ans, développant la boutique déjà renommée de M et Mme Durin, transmettant leur savoir à des apprentis, toujours soucieux de la qualité de leur marchandise et de l’accueil des clients.

Je suis revenue travailler avec mes parents à Dreux en 2006, reprenant petit à petit les responsabilités. Mon grand-père qui nous a quittés, reste malgré tout toujours avec moi. Mon père est toujours là, « veillant au grain » et poursuivant une nouvelle passion : acheter des porcs entiers, les mouliner menu et en faire toutes sortes de terrines et saucisses ! Ce qui un jour m’a fait acheter un petit panneau « Ici on fait l’andouille de père en fille ».

Je voudrais aussi évoquer ma grand-mère maternelle, Odette, qui m’a donné mon troisième prénom et qui avec patience et amour m’a appris la cuisine depuis ma plus tendre enfance. Nombre de mes recettes de plats traditionnels français viennent de sa cuisine, transmis à ma mère d’abord puis à moi.

C’est avec une immense fierté que jour après jour je perpétue la tradition familiale. L’amour du travail bien fait, de la belle marchandise et de l’accueil des clients.

Artisan boucher charcutier de la boucherie Saint-Pierre de Dreux (28)

Une sélection des meilleurs produits

Toutes les préparations de votre boucherie charcuterie traiteur de Dreux (28) sont élaborées avec soin et gourmandise. Nous choisissons des produits de qualité, sans colorants ni conservateurs conçus dans le respect de la tradition.

Notre équipe vous apporte les produits du terroir vers votre assiette grâce à des producteurs partenaires de choix : Fromagerie Le Marsauceux, charcuterie basque Oteiza, etc.

Plateaux repas, C’est dans la boîte !

Votre boucherie charcuterie traiteur vous propose des livraisons de plateaux repas à Dreux (28) Eure-et-Loir.

Plus la peine de quitter votre entreprise, pour bien manger.

Découvrez les délicieux plateaux faits maison et riches en saveur de votre boucher charcutier traiteur.

La Boucherie Saint-Pierre vous invite à savourer des plateaux repas raffinés et de qualité : l’italien, le végé, la marée, le boucher.

Optez pour une solution gourmande et profitez de la livraison gratuite sur la commune de Dreux (28).

Deux artisans bouchers charcutiers de la boucherie Saint-Pierre de Dreux (28)

Boucherie Saint-Pierre

Votre boucher à Dreux (28) vous propose une sélection de viandes de qualité (Bœuf, agneau, porc, cheval, volailles, lapin).

Charcuterie

Découvrez notre large gamme de charcuterie de qualité supérieure : Terrine, pâté, rillette, fois gras, etc.

Traiteur

Nous assurons un service traiteur pour tous vos événements.

Plateau repas élaboré par la boucherie Saint-Pierre : pâtes, roti, jambon blanc...

Plateaux repas

Régalez vos papilles avec nos plateaux repas cuisinés maison et disponibles chaque semaine.

Vins et fromages

Pour accompagner vos repas, profitez d’une large sélection de vins français et de fromages de notre terroir.

Épicerie fine

Une épicerie fine complète fera votre bonheur : crémerie, huile d’olive, etc.

Les services en plus de Votre boucherie

Livraison gratuite sur Dreux (28)

Règlement ticket restaurant, chèque de table et chèque déjeuner

Commande en ligne et par téléphone

Nos recettes

Découvrez toutes les dernières recettes de votre boucherie Saint-Pierre (28)

Informations utiles

Nous vous rappelons que nos horaires d'ouverture sont les suivants:
Du Lundi au Samedi:
de 7h00 à 13h00 et 14h30 à 19h
Dimanche:
8h00 à 12h30
Fermé le mardi
Pour toutes questions, n'hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact ou par téléphone au 02 37 42 03 85.
Pensez à nous ajouter (boucheriesaintpierre@gmail.com) à vos adresses pour faciliter nos échanges.


Nous vous souhaitons une agréable visite sur notre site, à bientôt.
L'équipe de Boucherie Saint-Pierre

Veau marengo

Faire revenir les morceaux de viande dans une cocotte avec le beurre et l’huile.
Pendant ce temps peler les oignons et la gousse d’ail. Emincer finement les oignons et mettre les oignons à dorer dans la cocotte. Saupoudrer de farine et faire légèrement roussir en remuant. Verser le vin blanc.
Ajouter les tomates pelées coupées en 4 en enlevant le trognon. Ajouter le bouquet garni et l’ail écrasé. Saler poivrer. Recouvrir de bouillon et laisser mijoter à couvert 1h30 à petits bouillons. Remuer régulièrement, ajouter du bouillon si le niveau de liquide baisse trop.

Servir avec des carottes juste cuites dans le beurre ou des pates fraiches.

Sauté de veau de Lisbonne

Faire revenir les morceaux de viande dans une cocotte en fonte avec un peu d’huile d’olive. Retirer la viande et faire dorer l’oignon émincé avec une cuillère d’huile d’olive. Remettre la viande. Arroser avec le porto. Délayer le concentré de tomate dans un verre d’eau et ajouter dans la cocotte.
Ajouter l’ail, le thym, saler et poivrer. Baisser le feu et cuire à feu doux pendant 30 mn.
Au bout de ce temps, ajouter les pommes de terre épluchées et essuyées et le chorizo. Vérifier le niveau de liquide et remettre un peu d’eau si besoin.

Poursuivre la cuisson pendant 1h00 en vérifiant le niveau de liquide dans la cocotte régulièrement. Ajouter les olives 5 mn avant la fin de la cuisson.

Rôti de veau normand

Dans une cocotte en fonte, faire revenir les oignons émincés dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils blondissent. Mettre le rôti et le faire dorer de tous les cotés pendant environ 10 mn.
 
Retirer le rôti, faire flamber les sucs de cuisson avec le calvados. (On éteint la hotte aspirante quand on fait flamber de l’alcool, pour éviter de déjeuner au buffet des pompiers). Quand l’alcool est évaporé, remettre le rôti dans la cocotte. Saler et poivrer.
 
Ajouter la branche de thym et la sauge. Verser le cidre et laisser cuire 1h00 à feu doux sans couvrir complètement la cocotte.
 
Pendant ce temps, éplucher les pommes et les couper en 4. Ajouter au rôti dans la cocotte au bout de l’heure de cuisson. Continuer la cuisson pendant encore 20 mn.
Servir chaud avec des pâtes fraiches ou des pommes de terre vapeur.

Rognon de veau dans sa graisse

Demander à votre boucher de préparer le rognon en conservant la graisse qui doit être aplatie pour former un rectangle.
Chez vous, assaisonner le rognon avec les herbes de Provence, le sel et le poivre mignonnette.
Préchauffer le four à 210 ° (th7)
Rouler chaque rognon dans son rectangle de graisse, serrer chaque rognon dans un morceau de crépine, bien serrer et ficeler pour maintenir le tout.
Enfourner  pour 10 mn.
Servir le rognon tranché avec la graisse autour et accompagner d’une poêlée de légumes aux  herbes.

 

Poitrine de veau rôtie au romarin

Préchauffer le four à 180°  (th6). Beurrer un plat à rôtir.
Saler et poivrer la viande. La recouvrir avec les tranches de jambon de Parme et parsemer de romarin. Rouler la viande sur la longueur et maintenir avec quelques ficelles de boucher.
Déposer la viande dans le plat à rôtir, parsemer de noisettes de beurre et arroser avec l’huile d’olive (ajouter un peu d’huile au beurre évite que le beurre ne noircisse).
Enfourner pour 1h30 en retournant le rôti de temps en temps et en l’arrosant avec la matière grasse dans le plat.

Servir avec des pâtes fraîches agrémentées d’une concassée de tomates légèrement revenue dans un peu d’huile d’olive.
Informations utiles
Veau marengo
Sauté de veau de Lisbonne
Rôti de veau normand
Rognon de veau dans sa graisse
Poitrine de veau rôtie au romarin

Nos partenaires

Gestion des cookies
Ce site nécessite l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience et offrir une experience utilisateur optimale. Vous pouvez à tout moment les accepter ou les refuser depuis notre page dédiée.
Oups ...
Erreur